Ski

17-05-2010 - AIGUILLE DU MIDI

grande question hier, qu' est ce qu' on fait......il a neigé, rando ? météo annoncée correcte mais top non plus sur la suisse, ça ferait un peu ch...... de se lever à 3 heures pour rien, alors en avant à la maison.......face nord de l' aiguille et on verra là-haut ce qu' on fait.
GROSSE EQUIPE du lundi.......roch, pika, bart clem' s, hervé sanglard, medhi et lolo.....ça fait du monde mais avec un peu de savoir-vivre ça devrait le faire pas mal.......la première benne est pleine.....la vache, si tout le monde va dans la face nord, ça va être tendu, heureusement ce n' est pas le cas, le yann mansart et alex pittin partent dans la mallory, on fera le début ensemble et nous pour le coup on se taille dans l' eugster, l' éperon du haut sous les cables a de bons passages avec de la glace sur lesquels nous passons avec de la vitesse, faut pas s' en mettre une, on arrive à la séparation mallory-eugster, ça gratte mais on passe tous planches aux pieds, qq virages et ce sera le premier rappel, gros sluff, on en prend quand même plein la courge, les pentes suivantes sont bonnes et nous arrivons sous forme de 2 équipes, roch, medhi, pika et lolo, suivis de bart et hervé au 2ème petit rappel, la suite est pas mal alternant entre neige dure et poudreuse, on reste concentrés mais l' ambiance est joyeuse, un petit gratonnage et un saut pour la rimaye du bas et nous voici sortis. direct au plan chez anne et popeye, aujourd' hui c' est madame qui tient la buvette, on se pose tranquille en terrasse, la tasse dans une main, les jumelles dans l' autre. durée de la descente pour l' équipe 1h20, eh oui à 6, il y a un peu plus d' inertie mais tout s' est bien passé........cependant malgré ces 15 jours de mauvais le remplissage n' est pas si bon et il reste de la glace dans le haut et beaucoup de cailloux ensuite dans la mallory comme dans l' eugster. d' années en années, les conditions tendent à se dégrader.......la saison n' est pas finie....et les prochaines sorties seront surement plus éprouvantes, parce qu' il faut le dire, avec la benne, on arrive frais et il y a beaucoup moins de mérite.

© Coax Web Design